Le Monde.fr : voleurs !

AVERTISSEMENT (ce lundi 21 novembre) : cet article écrit le 19 novembre était un « coup de gueule » suite à la parution le 18 d’une de mes photos sur le site du quotidien Le Monde, sans mon autorisation, et en violation de la licence Creative Commons. Ce jour j’ai reçu du webmediateur du site une réponse qui me satisfait, par l’intermédiaire d’un commentaire à cet article, que tous pourront lire ci-dessous. Ce commentaire me rassure sur la politique éditoriale du site du quotidien sérieux qu’est Le Monde : il s’agissait non pas d’une pratique courante, mais de l’erreur d’un journaliste. Dont acte. Je ne modifie pas mon article, qui expose le fait dans sa situation antérieure, mais prie mes lecteurs de consulter dans les commentaires la réponse du webmediateur. Pour des questions de référencement et de liens je ne modifie pas le titre de l’article, mais il est évident qu’il est maintenant inadéquat.


Source : copie partielle de la page http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/11/18/la-surete-doit-etre-amelioree-sur-les-reacteurs-nucleaires-francais_1605913_3244.html#ens_id=1504462&xtor=RSS-3208

Une fois n’est pas coutume, ce matin je pousse une « coup de gueule ». je ne pense pas qu’il résonnera bien loin, mon blog n’est pas dans le top au point de vue fréquentation, mais au moins cela me soulagera.
Le site bien connu lemonde.fr m’a piqué une photo, au mépris des règles élémentaires du droit de propriété intellectuelle, dont ils font pourtant état dans leur charte consultable en ligne !!!

Depuis plusieurs années, je mets en ligne des photos sur Flickr : http://www.flickr.com/bpmm … Je sais que dans mon entourage et dans un cercle plus vaste, des gens ont plaisir à consulter mes photos, que chaque jour une centaine de photos minimum est consultée : cela me réjouis et flatte un peu mon ego, c’est souvent le but recherché quand on utilise ce genre de site, cela ne fait de mal à personne.

Comme je suis assez partageur, je place ces photos sous licence Creative Commons ; cette licence permet une rediffusion de mes photos, mais à certaines conditions : Paternité = citer la source / pas d’utilisation commerciale / pas de modification. Je veux bien qu’on réutilise mes photos, mais le minimum est qu’on m’attribue le mérite de mes créations, et surtout qu’on ne fasse pas du fric avec ce que je mets à disposition gratuitement.

Flickr met à disposition de ses adhérents payants des statistiques, qui permettent de savoir à partir de quelle URL les photos sont consultées : je sais ainsi que mes photos sont réutilisées sur des blogs de particulier et m’en réjouis… En général les systèmes de gestion de blogs permettent aux auteurs d’aller chercher directement une photo sur Flickr et de l’inclure dans un article, et dans ce cas un lien est automatiquement ajouté, qui pointe vers la photo dans ma galerie Flickr ; la licence est donc parfaitement respectée.

Il m’arrive de temps en temps d’être contacté par une association, une institution, une PME , une TPE ou un artisan, qui me demandent l’autorisation d’utiliser une de mes photos sur leur site ou sur une publication papier. C’est parfois à la limite du commercial, mais en général, s’agissant de très petites structures sans gros moyens, j’accepte : ce n’est pas pour faire de l’argent que je partage mes photos, et au moins ils ont eu la décence de me demander l’autorisation, c’est à encourager !

Mais ce matin, grâce au signalement d’un autre utilisateur de Flickr [merci à lui ! J’aurais bien mis un lien vers sa galerie en guise de renvoi d’ascenseur, mais elle n’est pas publique], j’ai eu la surprise de constater qu’une de mes photos de la centrale de Gravelines [ http://www.flickr.com/photos/bpmm/2766002326/ ] avait été utilisée dans un article du monde.fr du 18.11 dernier [ http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/11/18/la-surete-doit-etre-amelioree-sur-les-reacteurs-nucleaires-francais_1605913_3244.html#ens_id=1504462&xtor=RSS-3208 ] La seule mention de crédit est Flickr, sans citation de mon nom, ni lien renvoyant vers ma photo ou ma galerie !!!

Messieurs les rédacteurs du monde.fr, vous vous êtes assis sur la déontologie la plus élémentaire : ma photo apparait certes publiquement sur un site web, mais elle est sous une licence qui vous oblige au minimum à citer mon nom : 1ère entorse au droit. Ensuite, l’article est visible sur votre site gratuitement, mais autant que je sache, Le Monde est une entreprise, pas une association à but non lucratif ou une institution publique : activité commerciale, donc, 2ème entorse.

En essayant de réagir pour faire valoir mes droits, j’ai été de surprise en surprise :

  • je pensais commenter l’article pour signaler l’abus… et bien non, pour commenter un article, il faut être abonné (preuve de l’activité commerciale liée au site)
  • je pensais contacter la rédaction par mail : direction la page « Mentions légales » : il y a bien un lien pour contacter la rédaction, mais là aussi, il faut être abonné ! Idem sur la page aide et contact
  • je vais donc leur envoyer une bonne vieille lettre recommandée avec AR !

Pas le temps ni les moyens de passer par une action en justice et je n’ai pas envie de jouer le pot de terre (contre le pot de fer, expression bien connue) : pas pour réparation d’un préjudice, mais pour que les « puissants » sachent aussi qu’il faut respecter le droit des « petits ».

Je suis formateur dans le domaine des TUIC et une partie de mes interventions est consacrée au respect de la législation dans leur usage : je « tanne » mes étudiants et stagiaires pour leur rappeler qu’ils n’ont pas le droit de prendre un texte ou une photo sur Internet, où alors dans des conditions très précises… alors, si les grands médias ne montrent pas l’exemple, où va-t-on ? Si ma lettre recommandée n’est pas suivi d’effet, j’utiliserai cet article du monde.fr comme exemple de ce qu’il ne faut pas faire 😉 Piètre consolation, mais cela aussi me soulagera !

8 Commentaires

  1. Bravo pour ce coup de gueule !

    Je vous soutiens à 100% étant donné que je suis aussi photographe (amateur), mettant à disposition mes photos sur divers sites (Flickr, Fotopedia, …)sous licence Creative Commons. Il m’arrive malheureusement trop souvent de voir mes photos utilisées par des sites à vocation commerciale. Dans le meilleur des cas, il y un mention de mon nom et un lien vers le site d’origine, mais le plus souvent… rien du tout !

    J’espère que votre lettre provoquera la réaction escomptée (c’est généralement le cas). Et si cela peut aider un tant soit peu à faire passer le message, je partage de suite votre article sur les différents réseaux sociaux où je suis active !

  2. Bonsoir,

    Pour moi, un petit constat d’huissier serait parfait, avant que l’article ne soit difficilement accessible ou archivé… pour les abonnés 😉 Il ne faut rien lâcher. Exemple : http://cite.over-blog.com/article-quand-on-pirate-dans-la-cite-des-papes-88987263.html. Si vous êtes photographe professionnel, vous pouvez également alerter l’UPP.

    Mais quand ) attendre l’exemple d’un grand journal, ce n’est que pure utopie, malheureusement.

    JM

  3. Bonjour,

    Toutes nos excuses pour l’utilisation de votre image sans en avoir les droits. D’habitude, nous ne prenons que des photos en Creative Commons avec utilisation commerciale, récupérées sur FlickR ou d’autres sites, avec un signalement nominatif de l’auteur de la photo (notre système de légendes ne nous permet malheureusement de faire un lien direct sur une galerie FlickR). Il semble qu’un de journalistes a oublié la procédure habituelle de recherche et de crédits : nous corrigeons cette erreur tout de suite et retirons la photo.

    Pour information, il existe un mail pour contacter directement la rédaction du Monde.fr sur des sujets de la sorte : webmediateur[at]lemonde[point]fr

    En nous excusant encore une fois,

    La rédaction du Monde.fr

  4. Bravo pour ce coup de gueule !
    Mais il faudrait qu’ils entendent les ZOZOS ;-(

    Pas cool :-(

  5. Bonjour,

    C’est facebooké et twitté.
    Non mais !

  6. Réponse au webmediateur du Monde :

    merci pour votre réponse, cela me rassure sur la déontologie de votre quotidien. Il s’agit donc d’une erreur d’une seule personne et pas d’une mauvaise habitude…

    Par honnêteté, je modifie mon article en conséquence.

    Réponse aux autres commentaires :

    merci pour votre soutien, comme quoi les « coups de gueule » ne sont pas toujours des « coups d’épée dans l’eau ». Merci à ceux qui ont relayé mon coup de gueule de signaler, s’ils le veulent bien, la réponse du webmediateur et la suite qu’il va donner à ma demande.

  7. Bonjour

    Je suis pour ma part STUPEFAIT de voir des journaux comme Le Monde se permettre d’utiliser de l’image gratuite, fut-elle en CC avec utilisation commerciale.

    Bref.

    Quant à l’excuse du système qu’est pas prévu pour placer un lien : il faudrait arrêter de prendre les vessies pour des lanternes. Placer des liens automatiques (voir par exemple ici : http://goo.gl/zPUx8 ) sur les verbes à l’infinitif pour mettre son site de conjugaison en avant ne pose aucun problème technique. Mais ajouter une zone pour un lien vers le(s) site(s) où l’on va se servir allègrement, ça c’est pas prévu…

    « Normal » ! Business is business, hein !

  8. 100% d’accord ! Je trouve ça normal de citer la provenance des photos. Étant rédactrice d’un cours sur Gimp, je dois faire tout d’abord attention à la licence des photos (dans mon cas, je ne peux prendre que du CC-BY vu que le cours est en CC-BY-NC-SA), et au lieu d’uploader la photo, je mets tout bonnement le lien pour télécharger la photo directement de la page d’origine.

    Bon, l’excuse est faite, mais il reste que si la page de contact était plus accessible, cela aurait justement évité bien des soucis… Le site aurait bien besoin d’un p’tit audit chez Opquast. La moindre des chose aurait été de laisser la page contact accessible à tous, quitte à utiliser Akismet (ou autre système de filtre antispam) et un captcha de type Question/réponse (plus accessible que les captchas-images pour les non-voyants). Comme ça, les signalement comme celle que tu as du faire ici aurait été plus aisés à faire.

    De mon côté, même si je n’ai pas de formulaire de contact sur mon blog (je sais pas quel plugin prendre), mes commentaires sont accessibles à tous, mais j’ai pris mes précautions pour les spams (deux filtres activés)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>